Le projet chèque santé : Une véritable manne

Mis en œuvre par le gouvernement, le mécanisme de prépaiement du chèque santé à 6000 Fcfa a permis depuis 4 ans de réduire la mortalité maternelle et néonatale mais aussi l’accouchement à domicile. Pendant ce point de presse, il ressort qu’en septembre dernier, 56993 chèques santé ont été vendus dans les 27 formations sanitaires accréditées à travers les cinq districts de santé de mis en œuvre. Il s’agit de Maroua 1, 2 et 3, Bogo et Moutourwa. Il faut également noter que ce projet est en extension notamment à Yagoua dans le Mayo Danay et à Tokombéré dans le Mayo Sava. Le taux d’adhésion varie entre 54 et 79% pour un objectif fixé à 80%. « Le chèque santé est un projet qui est venu nous soulager en termes de dépenses. Les tracasseries que nous vivions par le passé. Nous retrouvons les médicaments sur place et s’il y a des complications, c’est ce projet qui les prend en charge. » témoigne Hamadou Sanda, habitant à Dogba. Le bilan de cette semaine du chèque s’avère satisfaisant. Ceci au regard du nombre des visiteurs et du chèque vendus pendant ces deux jours. Cette initiative est mise en œuvre au moment où le projet est confronté au problème de visibilité sur le terrain, le comportement de certain personnel de santé véreux. « Il faut noter que la situation est entrain de s’améliorer depuis septembre. A cet effet, nous allons continuer la sensibilisation dans les localités où le chèque santé est accrédité afin de bannir les préjugés qui pèsent sur le projet. » rassure Dr Dama Mana, chef d’antenne régionale de gestion du chèque santé pour l’Extrême Nord.

Partenaires